Dom et Jean Paul RUIZ

Biographie

Dom et Jean Paul Ruiz travaillent ensemble depuis 40 ans sur le thème du paysage. Ils cherchent, aux travers de différents médiums (installations, photographie, vidéo, peinture, livres d’artiste dessins et estampes), à sublimer la nature et les paysages. C’est pour eux une façon de rendre hommage au patrimoine, à la flore, à la diversité ethnique des territoires.

D JP Ruiz habitent dans le paysage. Ils réfléchissent aux relations entre l’être humain, ses activités, son environnement.
Artistes plasticiens, D JP Ruiz créent et et proposent un travail gravitant autour des notions de percep- tions du territoire qu’ils nomment “Géotopoét(h)ique”.

La lecture du paysage, à un moment donné de l’espace et du temps, change de nature suivant la personne qui le regarde. Selon le point de vue adopté, on parle de perceptions individuelles ou de perceptions collectives, de nature ou de société, de contemplation esthétique ou de maîtrise du territoire, de psychologie ou de politique.
Conscients de ces différents points de vue, ils examinent le paysage afin d’en répertorier les attributs. Puis ils utilisent comme une “matière” les éléments collectés pour recréer une image unitaire.

Telle est la définition de la «Géotopoét(h)ique». Sous ce thème devenu l’axe central de leur démarche artistique, se révèle un panel de propositions visuelles passant par la photographie, la vidéo, la peinture, la sculpture…

« Passé le premier effet de surprise, je ressentis une sorte de fascination assez proche du phénomène de persistance rétinienne. »Yannick Miloux, Novembre 2017.

Voir l’article

« À la fois artistes, écologistes, auteurs, scientifiques, le couple a construit un travail sensible autour de la notion de Jardin Planétaire. »Sabrina Tarasoff, Mars 2017.

Voir l’article

Univers

Dom et Jean Paul Ruiz proposent de partager la multiplicité de leurs regards sur le paysage ! Après avoir travaillé sur des « matériaux » tels que l’arbre dans son extension matérielle, économique et culturelle, après avoir utilisé le potager et sa production  afin d’expérimenter son fonctionnement, allant jusqu’à se l’approprier pour en faire le matériau de la peinture , ils expérimentent le territoire-paysage dans sa globalité. Leur travail sur le paysage est né de réflexions au cours de leurs nombreux déplacements en France et à l’étranger, le paysage est, pour eux le résultat de la trace de l’homme.
L’Homme transforme le paysage !
Leur art construit un « paysage » de l’écologie en rendant visible et sensible c’est-à-dire en présentant et non en représentant ce que la nature seule ne montre pas.

Édition

2009 _ « Oh quel beau déni que le débit de l’eau ! », installation « cueillette de rosée » avec composition musicale de Cédric Peyronnet, Centre d’Art Contemporain, Meymac (19)

2009 _ Géotopoét(h)ique des départements du Limousin, trois projections vidéo en simultanées, Galerie « L’Oeil Ecoute », Limoges-Solignac (87)

2008 _ « Ça se mange des yeux », Toiles de peintures de légumes, église Saint Savinien, Melle (79)

2008 _ « L’eau dans tous ses états », organisée par l’Association « Récréasciences », Cueillette de rosée, installation, toiles de peintures de rosée, Pavillon du Verdurier, Limoges (19)

2008 _ « Histoire d’Eaux – Histoire d’Art », 3ème festival d’art environnemental, Source de rosée, sculpture, Gréoux-les-Bains (04)

Gravure

La technique employée sur ces gravures est celle de la linogravure sur papier. Chaque œuvre est le résultat d’un long travail visant à donner une intensité et une profondeur toute particulière au paysage présenté.

Cette technique donne également au spectateur de réelles motivations de scruter les multiples détails colorés enclavées dans ce maillage noir qui semble, en premier lieu, obturer la vision.

Photographie

Dom et Jean Paul souhaitent, au travers de leurs clichés, sublimer les paysages en mettant en avant la nature et sa diversité.
Ils se servent de ce médium pour valoriser l’existant et ainsi susciter chez le spectateur un sentiment d’impuissance face à l’intensité de notre environnement.

Peinture

Au travers de représentation du paysage, de la rosée, du potager ou encore de la pollution, Jean Paul cherche à mettre en valeur la relation entre l’homme et son environnement et les conséquences de la vie.

La peinture offre alors un vaste panel de représentation possible que l’artiste explore.

Résidences

2015/2016Résidence au Niger dans le cadre de la COP21, invitation par le Centre culturel Franco-Nigérien de Niamey : « géotopoét(h)ique de la capitale » : photographies. Travail avec les artistes nigériens, conférences.

2011Géotopoét(h)ique de l’arbre, résidence photographique, Les Treize Arches, Brive (19)

2008Géotopoét(h)ique du pays de l’Auxois-Morvan, photos, installations, peintures, vidéo avec une cartographie musicale de Cédric Peyronnet, sculpteur de sons. Commande du Conseil Général de la Côte d’Or (21)

2008Géotopoét(h)ique du paysage de la Haute-Vienne, photos, vidéo, livre d’artiste. Résidence, commande du Conseil Régional du Limousin (87)

2008Géotopoét(h)ique de la ville de Valenciennes, photos, vidéo, livre d’artiste. Résidence, commande de la Ville de Valenciennes, soutenu par la DRAC Nord-Pas –de-Calais (59)

2007Géotopoét(h)ique du paysage de la Creuse, photos, vidéo, livre d’artiste. résidence, commande du Conseil Régional du Limousin et du Conseil Général de la Creuse (23)

2006 _ Géotopoét(h)ique du paysage de la Corrèze, photos, vidéo, livre d’artiste. Résidence, commande du Conseil Régional du Limousin et du Conseil Général de la Corrèze (19).

2005Géotopoét(h)ique du quartier de Bellevue, diaporama réalisé à partir de photographies du quartier (architecture, arbres, plantes) et des 120 portraits des habitants, création d’un livre pièce unique, interventions, exposition et résidence : mise en évidence de la richesse de la diversité des origines ethniques (pour les humains) et géographiques (pour la flore) du quartier. Résidence soutenue par la DRAC Pays-de-la-Loire, Saint-Herblain (44)

2005Géotopoét(h)ique du territoire-paysage du Sinaï, reportage photos, douze toiles peintes, collecte de terres et sables colorés. Résidence dans le désert du Sinaï et au Caire, mandatement par le Centre Culturel Français du Caire, Ambassade de France en Égypte (Egypte)

2005 _ Géotopoét(h)ique de la ville de Roubaix, travail sur les friches de la ville, inventaire de la flore de la ville et mise en évidence de sa diversité en collaboration du conservatoire de plantes tinctoriales de la Piscine et des friches industrielles. Résidence soutenue par la DRAC Nord-Pas-de-Calais, Roubaix (59).

2004Dans le cadre de la Francophonie, réalisation d’un livre d’artiste et travail avec les scolaires et les élèves enseignants. Résidence soutenue par le Conseil Général et la DRAC du Limousin, Centres Culturels Français du Caire et d’Alexandrie (Egypte).

2001Cueillette de rosée, peintures de rosée, installation et composition musicale autour de la rosée, exposition du travail de la résidence « Un artiste rencontre un autre artiste », résidence : Jean Paul Ruiz invite Cédric Peyronnet, compositeur. Résidence soutenue par le Conseil Régional et la DRAC du Limousin, Appelboom-La-Pommerie, Saint-Setiers (19)

Expositions Personnelles

2017Exposition de 16 photographies composées prises à Niamey le temps de la résidence.

2016 _ Exposition rétrospective de l’ensemble du travail, Niamey, Niger.

2015La Cour des Arts, Tulle : gravures.

2012 _ « Géotopoét(h)ique de l’arbre », photographies, Les Treize Arches, Brive (19)

2012 _ Autour du paysage, photographies, galerie L’Oeil Ecoute, Limoges (87).

2012 _ Photographies, bibliothèque municipale, Sevran (93).

2012Installation « cueillette de rosée », ville de Biarritz (64). 2011

2012Géotopoét(h)ique du département de la Creuse, photographies, Archives Départementales, Guéret.

2009 _ Géotopoét(h)ique du pays de l’Auxois-Morvan, exposition du travail en résidence.

2008 _ Géotopoét(h)ique de la ville de Valenciennes, photos, vidéo, livre d’artiste. Exposition du travail en résidence, Ville de Valenciennes (56)

2007 _ Géotopoét(h)ique du quartier Bellevue, installation de deux diaporama photos et trois vidéos, avec l’œuvre musicale de Cédric Peyronnet, topologie sonore du quartier de Bellevue, exposition du travail de la résidence de 2005, Centre d’art Contemporain La Carrière Onyx, Saint-Herblain (44)

2007 _ Traces de rosée, installation et toiles de peintures de rosée avec composition musicale de Cédric Peyronnet, Centre Culturel l’Odyssée, Ville de Dreux (28)

2006 _ La force de la nature, rétrospective (livres et peintures) et conférences sur la démarche plastique, Bibliothèque d’art et d’archéologie, Musée d’Art et d’Histoire, Genève (Suisse)

2005 _ Terres d’Egypte, toiles et photographies du désert du Sinaï, exposition itinérante au Caire, à Alexandrie, et à Port-Saïd (Egypte)

2005 _ Géotopoét(h)ique de la ville de Roubaix, exposition : inventaire de la flore de la ville et mise en évidence de sa diversité : photographies, livre d’artiste.

Expositions Collectives

2009 _ « Oh quel beau déni que le débit de l’eau ! », installation « cueillette de rosée » avec composition musicale de Cédric Peyronnet, Centre d’Art Contemporain, Meymac (19)

2009 _ Géotopoét(h)ique des départements du Limousin, trois projections vidéo en simultanées, Galerie « L’Oeil Ecoute », Limoges-Solignac (87)

2008 _ « Ça se mange des yeux », Toiles de peintures de légumes, église Saint Savinien, Melle (79)

2008 _ « L’eau dans tous ses états », organisée par l’Association « Récréasciences », Cueillette de rosée, installation, toiles de peintures de rosée, Pavillon du Verdurier, Limoges (19)

2008 _ « Histoire d’Eaux – Histoire d’Art », 3ème festival d’art environnemental, Source de rosée, sculpture, Gréoux-les-Bains (04)